Un peu d'histoire
         Les origine de la réflexologie plantaire et ... de la réflexologie ÉRVÉ 

    La réflexologie plantaire est une technique ancestrale. Elle fait partie des médecines
    naturelles. On la trouve dans différentes cultures antiques.

    Les indiens d'Amérique du Nord qui l'utilisent toujours, auraient reçu ce savoir des Incas. Leur technique remonterait à 12.000 ans avant Jésus Christ.

    Les traces les plus anciennes de traitement par les points de pression, en Inde et en Chine, datent d'environ 5.000 ans.

    On retrouve également des témoignages de l'utilisation de la réflexologie en Egypte ancienne.

    En effet, une fresque, mettant en scène des soins réalisés à partir des pieds et des mains des "patients", a été retrouvée à Saqqarah, dans le tombeau
    d'Ankhmahor connu sous le nom de tombeau des médecins.

    Ce dessin date du début de la 6ème dynastie, environ 2.330 ans avant Jésus Christ.

     Il est accompagné d'une légende en hiéroglyphes qui signifie :
     "NE ME FAIS PAS MAL"

      Le praticien répond :
     "JE FERAI EN SORTE QUE TU ME REMERCIES"


                         
                           
                  Fresque du tombeau d'Ankhmahor (Saqqarah, Egypte)                     Illustration réalisée à partir de la fresque du tombeau d'Ankhmahor


    Comme beaucoup d'autres disciplines en Occident, la réflexologie a été mise à l'écart avec le progrès de la recherche scientifique et en particulier de la médecine.
    Elle a néanmoins été remise au goût du jour au cours du siècle dernier grâce à la curiosité de certains scientifiques.



La réflexologie a interpellé, par son efficacité, des médecins du 20ème siècle







C'est en 1917, qu'un médecin ORL, le Docteur William Fitzgerald publie un livre intitulé Zone Therapy or Relieving Pain At Home (Thérapie de Zones).
 Dans cet ouvrage, il y expose les rudiments de la réflexologie.

Il décrit comment il parvenait à apaiser la douleur de ses patients en utilisant divers accessoires sur leurs mains et leurs doigts.

Il soulage les souffrances selon le principe de la découpe du corps humain en 10 zones longitudinales de la tête aux orteils.
Il découvre qu'une stimulation de la peau dans une zone affecte les organes ou les glandes situés dans la même zone.





Dans les années 30, le Docteur Joe Shelby Riley et la physiothérapeute Eunice Ingham s'intéressent aux travaux du Docteur Fitzgerald. Cette dernière partit du schéma rudimentaire des zones réflexes sur les pieds laissé par le Docteur Fitzgerald et entreprit de longues années de recherche, en travaillant sur des centaines de patients, pour aboutir à l'élaboration de planches des zones et points réflexes sur les pieds et en relation avec les organes et glandes de l'organisme, encore utilisées de nos jours.




Eunice Ingham
découvre que l'alternance de pression, a un effet stimulant sur le corps plutôt que d'un effet d'engourdissement comme l'a montré le Docteur Fitzgerald. Elle commença ensuite à mettre en pratique sa théorie et travailla sur les pieds des personnes en utilisant son pouce et ses doigt.

Ses travaux constituent la base de la plupart des enseignements et de la pratique de la réflexologie en occident.
La réflexologie est donc une pratique et un savoir très ancien transmis au cours des générations et civilisations millénaires.


La réflexologie 
ÉRVÉ

Joëlle BARBIER endurait, depuis 1984, de terribles souffrances dues à de l'arthrose cervicale.
Jean-Paul BARNIER, n'en pouvant plus de voir sa femme souffrir ainsi, s'intéressa de près, en 1986, au livre d'Eunice INGHAM et se mit à pratique la réflexologie plantaire sur Joëlle durant plusieurs mois, jusqu'au jour où elle lui annonça qu'elle n'avait plus mal nul part.
Et, c'est à partir de là que Jean-Paul et Joëlle BARBIER s'investirent totalement dans la réflexologie plantaire en l'améliorant et en développant leur propre technique.


La première école
ÉRVÉ verra le jour en 1997.

Malheureusement Jean-Paul BARBIER décèdera en février 2009, mais des personnes comme Corinne GAGNE et son mari Michael mettront tout en oeuvre pour poursuivre le travail de Jean-Paul BARBIER avec l'aide et le soutien de Joëlle BARBIER.

Parmi les spécificité de la réflexologie plantaire ÉRVÉ, il y a l'interactivité entre la personne bénéficiant de  la séance et le praticien ainsi que la vision holistique de la personne.

Allier l'énergétique, la naturopathie, la somatotopie, sans oublier la compréhension de la "vie de la maladie" permet de dynamiser le système lymphatique grâce à l'énergétique et ainsi assure une meilleure élimination des toxines et permet de multiplier par DIX l'efficacité de la réflexologie ÉRVÉ.

Jean-Paul BARBIER
Fondateur de l'école
ÉRVÉ (1943-2009)